Une chance de trop d’Harlan COBEN.

J’aime beaucoup cet auteur.

Harlan Coben est né le 4 janvier 1962 à Newark, et est un écrivain américain de roman policier.

C’est ma maman qui me l’a fait découvrir il y a quelques années. Généralement, ils sont simples à lire avec toujours de bons suspenses !

Quand j’ai commencé ce roman policier, le début m’a paru un peu simple. Une histoire d’enlèvement, une demande de rançon, les voleurs prennent l’argent mais ne rendent pas l’enfant. Je me suis dit qu’il allait bien sûr avoir une meilleure intrigue car ce n’est pas l’habitude d’Harlan Coben d’écrire une histoire plate (selon moi).

C’est la première fois que je ne prends pas de notes en lisant, il m’a semblé avoir lu ce livre en quelques jours tellement l’histoire coule. Dès les premières pages, l’action débute ! Pas de trop longs blablas, juste comme il faut pour ne pas s’ennuyer !

Le personnage principal, Marc Seidman chirurgien plastique est le papa de la petite Tara, 6 mois, enlevée lors d’une scène de meurtre dans leur propre domicile. Lui s’est fait tirer dessus et sa femme Monica sera tuée sur le coup. Marc restera une dizaine de jours dans le coma. A son réveil, en apprenant cette tragédie, il est bien entendu désespéré. A partir de ce moment-là, il ne cessera de chercher sa fille. Il est aidé par Rachel Mills une ancienne petite amie et ancien agent du FBI, sera une aide précieuse. Il y a le meilleur ami d’enfance de Marc, Lenny sur qui il peut compter quoi qu’il arrive et est également son avocat. Il le conseille amicalement et a toujours un œil sur lui pour ne pas qu’il sombre. Marc est entouré d’une belle jeune femme Zia, sa collègue et amie qui sera discrète tout au long de ce roman mais bien présente. Les autres personnages, avocats, policiers et parents seront bien présents également dans cette véritable course contre qui ??? Ahahah …..

A plusieurs reprises, j’ai cru comprendre qui était derrière cet horrible enlèvement. Alors je fermais mon livre en me questionnant sur cette éventualité et à chaque fois, mauvaise piste !

J‘ai vraiment aimé ce livre passionnant , plein de rebondissements, de suspense , des relations amicales et amoureuses qui nous tiennent en haleine, mais la seule petite critique, si je peux me le permettre serait pour la fin. Elle m’a semblé « un peu baclée ». Une fin assez surprenante et un peu irréaliste à mon goût.

Je recommande bien entendu ce livre 🙂

24 commentaires

  1. Merci pour cette découverte. Je connais l’auteur mais pas ce livre.
    Tu m’as donné envie de le découvrir. J’aime bien quand le suspense est réel et qu’il y a des surprises au fil de la lecture.
    Bonne soirée, bisous 🙂

      1. Je comprends parfaitement la difficulté de résumer un livre, tout en essayant de pas trop dévoiler. C’est comme si ta revue nous chouchoutait des indices à l’oreille ; elle nous met cette fameuse puce qui nous donne envie de découvrir !
        J’espère pourvoir le récupérer rapidement ce livre. Je suis impatiente !

  2. Rhooo moi aussi j’adore Coben que je lis avec avidité – surtout quand Myron Bolitar est le héros 😉 – mais ce titre a du passer au travers du filet, ton résumé ne remue aucun souvenir alors je vais me le procurer rapidement !
    Bon début de semaine. Bizh. Viviane

  3. J’aime aussi beaucoup cet auteur mais j’ai un mal fou maintenant pour lire. Déjà parce que j’ai du mal à tenir un livre les coudes pliés trop longtemps et ensuite parce que je n’arrive pas à fixer mon attention sur ce que je lis. Au bout de quelques pages, je me dis : mais qu’est ce que je viens de lire ? je suis incapable de le dire…. Pourtant j’étais une grande lectrice et je dévorais livre après livre ! Ca me fait drôle… Peut être avec un libre comme celui ci qui coule tout seul, tu me donnes envie Amelie ! gros bisous

  4. Hello,
    Je suis en pleine recherche de roman policier en ce moment. Je n’aime pas tellement ça en général mais j’ai envie de retenter l’expérience. Celui là à l’air sympa !
    Bises

Répondre à Alexandra Annuler la réponse.