Gratin de ravioles du Dauphiné au saumon et poireaux.

Coucou à tous.

Il y a quelques temps, j’avais été séduite par une recette sur le blog Plaisir et Equilibre de Laurence ( ici ) et sur le blog de Cuisine de Gut de Claudine ( ici ) d’un gratin au ravioles du Dauphiné. J’avais déjà vu effectivement ces ravioles en magasin mais je n’avais jamais été tenté. Pourquoi ? Je ne sais pas et c’est bien dommage car c’est délicieux.

Je n’ai pas fait leur recette, mais grâce à Laurence et Claudine, j’ai découvert les ravioles !! Merci 😉 J’avais des poireaux et du saumon fumé alors, je n’ai pas pu résister car j’adore ce duo.

Les plaques de ravioles sont utilisées comme des plaques de lasagnes, c’est une recette très simple. J’ai eu du succès avec mon plat à la maison. Youpiii ! Même si mon fils boude un peu les poireaux, il a mangé et je crois même qu’il a aimé 😉 … Quand il est venu me voir dans la cuisine pour me demander ce que je cuisinais, je lui ai dit que je faisais suer les poireaux pour faire un gratin. Et il m’a répondu « oh noooooon ce sont les poireaux qui nous font suer!! » ….. ahahaha il m’a encore bien fait rire !

Ingrédients :

2 paquets de 4 plaques de ravioles du Dauphiné

3 blancs de poireaux

1 petit oignon

1 gousse d’ail

6 tranches de saumon fumé (ou truite fumée)

gruyère râpé (ou parmesan râpé)

crème fraiche

sel et poivre

(Je ne peux pas vous dire la quantité exacte de crème fraiche à mettre car je l’ai fait un peu au hasard (il ne faut pas trop en mettre non plus, mais suffisamment pour que ça ne soit pas sec)).

Émincez les blancs de poireaux et rincez-les à l’eau clair.

Épluchez et émincez finement l’ail et l’oignon.

Coupez en lamelles les tranches de saumon.

Dans une poêle, versez un filet d’huile d’olive et faites revenir l’ail et l’oignon quelques minutes. Ajoutez les blancs de poireaux. Faites les suer jusqu’à ce que l’eau des poireaux soit évaporée et qu’ils soient bien tendres.

Préchauffez le four à 170°C.

Dans le fond d’un plat à gratin, versez un filet de crème fraiche, mettre des lamelles de saumon, du poireau et saupoudrez de parmesan râpé.

Déposez 2 plaques de ravioles côte à côte.

Petite astuce : pour décoller ses plaques ne les sortez pas longtemps à l’avance du frigo. Vous pouvez faire comme sur la photo car elles sont fragiles. Les mettre la tête en bas sur votre paume de main et retirez délicatement le papier.

Sur les ravioles, versez de la crème fraiche, déposez du saumon, poireaux et du parmesan.

Renouvelez l’opération en finissant par la crème fraiche/poireaux/saumon et finir par le parmesan râpé.

Enfournez pendant environ 30mn (posez à mi-cuisson une feuille de papier alu si vous voyez que le dessus « brule » de trop, il faut que ça reste tout de même fondant).

Alors je suis désolée je n’ai pas de photo après cuisson car ma petite famille est arrivée bien affamée et je n’ai pas eu le temps !!!

32 commentaires

  1. Toi aussi tu as succombé aux ravioles ! Je suis contente de t’avoir donné envie d’essayer et ta version est bien gourmande. Ici on adore les poireaux. Ton fils ne manque pas d’humour ! Merci pour le clin d’œil. Je me permets de te prendre une photo pour ma prochaine mise à l’honneur. Belle journée, gros bisous

  2. Eh bien voilà tu vas pouvoir avec ces ravioles faire manger des légumes à ton fiston, même ceux qu’il n’aime pas trop ! Je suis vraiment contente que vous vous soyez régalés. Aux poireaux c’est également mes préférés, j’y mets un peu de jambon mais il est vrai qu’avec du saumon ce doit être fort bon aussi !
    Un petit conseil : ce n’est même pas la peine de les sortir à l’avance du congélo, ce sera plus facile à manipuler encore congelées..
    Merci tout plein pour ta confiance ma chère Amélie, je te prends une photo pour te mettre à l’honneur sous mon article ! gros bisous

    1. Coucou Claudine.
      Bon tu étais dans mes indésirables, je ne sais pas pourquoi… grrrrr
      Oh oui bonne idée de les mettre au congélo … parce que c’est vrai que c’est hyper fragile.
      Merci à toi Claudine pour ta gentillesse, tes conseils et tes bonnes petites recettes.
      Je te souhaite une belle soirée.
      Gros bisous

    1. Oui il nous sort toujours de bonnes réflexions qui nous font trop rire 😂
      Ah oui j’avais vu une recette également où il fallait les ébouillanter avant mais je trouve que c’est plus simple comme ça.
      Bonne soirée à toi Joëlle. Gros bisous

  3. Ça c’est une recette qui va remporter beaucoup de succès !! Je comprends pourquoi tu n’as pas eu le temps de faire de photo à la sortie du four 😋
    Je n’ai jamais cuisiné les ravioles de cette façon et j’ai vraiment hâte de tester.
    Merci pour ce partage 😊 Bisous

  4. coucou
    je suis marraine de la prochaine ronde « recettes autour d’un ingrédient »… je viens de publier le thème sur mon blog.
    me feras tu le plaisir d’y participer ?
    bizzzzoooo

  5. Coucou
    Bon apparemment il n’y a que moi qui ne connaisse pas les ravioles du Dauphiné. Ta recette est bien appétissante comme toujours! Je vais essayer d’en trouver pour refaire ta recette!
    Gros bisous et bon dimanche

  6. Aaaah j’en ai fait hier largement recouverts de reblochon pour accompagner un reste de rôti de porc 😉
    Pour ton info, j’ai lu récemment (mais ou ???) qu’il fallait mettre les plaques quelques minutes au congélateur pour les manipuler plus facilement, voir même les détacher 🙂
    En tout cas, ta version de gratin me donne faim dis donc !!!
    Bonne journée Amélie. Bizh. Viviane

    1. roooo recouverts de reblochon, comme ça devait être bon !!!
      Oui Claudine m’avait donné ce conseil là également, super je ferais comme ça la prochaine fois parce qu’à manipuler c’est pas toujours facile 😉
      merci à toi Viviane.
      Bonne journée.
      Gros bisous

N'hésitez pas à laisser un commentaire :